Actus

Interpellez les députés pour défendre l’APD !

Quelques minutes après son élection, Emmanuel Macron a réaffirmé avec conviction que la France serait « attentive au respect des engagements pris en matière de développement ». Pourtant, son gouvernement a annoncé lors de la présentation du projet de loi de finances (PLF) 2018 une augmentation en trompe l’œil de l’aide publique au développement. Alors, le Président renonce t’il déjà à ses promesses ? 

Après la coupe de 136 millions annoncée par le nouveau gouvernement cet été, la hausse de 90 millions annoncée dans le PLF 2018, inférieure à celle de l’année dernière, est bien trop marginale pour que la France honore son engagement pris en 1970 de consacrer 0,7 % de sa richesse nationale au développement des pays pauvres. 



Dans les prochaines semaines, nos député.e.s auront la parole !
A partir du 17 octobre, les député.e.s débattront sur le PLF 2018 proposé par le gouvernement et définiront notamment les ressources qui seront allouées à l’aide publique au développement. C’est le moment d’agir !
La France a l’occasion avec le budget 2018 de renouer avec les objectifs internationaux indispensables à la lutte contre la pauvreté, les inégalités et le changement climatique et de mettre fin à une injustice qui a trop duré.

Nos 557 députés doivent savoir que les citoyens leurs demandent d’agir maintenant, en votant une aide ambitieuse pour les pays pauvres lors du PLF 2018.